Le destin des âmes  d’Ophélie Mesturoux

images       

Carte d’identité de ce roman:

 

-Auteur : « Récemment diplômée d’une licence professionnelle Bibliothèque et Documentation, je publie aujourd’hui mon premier roman, fruit de longues années de passion et de travail.

Passionnée par les livres depuis mon plus jeune âge, j’ai grandi avec la Comtesse de Ségur, la saga Harry Potter puis, à l’adolescence, avec les sagas de Pierre Bottero. Cet auteur a chamboulé ma vie de lectrice et m’a donnée envie, à mon tour, d’écrire mes propres histoires. Poésie, nouvelles historiques, fanfictions et romans fantastiques naissent de ma plume depuis maintenant plus de dix ans.

Outre la littérature, je me passionne pour l’univers des comédies musicales et pour l’Histoire de France, sujet inépuisable d’inspiration. »

 

-Date de sortie : 20 Septembre 2016

 

-Edition : Anyway Editions

 

-Collection : Imaginaire

 

 

Résumé :

 «Morgane Priest est une Âme. Une personne dont l’âme se réincarne de siècle en siècle jusqu’à ce qu’elle retrouve son Âme-Sœur et qu’elles accomplissent ensemble le destin auquel elles ne peuvent échapper.

Quelques mois après l’apparition de ses pouvoirs, signe qu'elle est une Âme, la jeune fille fait son entrée à l’Institut Landsburg, un lycée destiné à former ces êtres d'exception à l’utilisation de leur don et à la connaissance de leurs semblables et de leur histoire.

Les liens se créent très vite entre Morgane et ses camarades, faits d’amitié et de tension. Mais quand des disparitions surviennent au sein de la prestigieuse école, c’est le destin qui se remet en marche. Élèves et professeurs devront s’unir pour découvrir l’origine de ces mystérieux enlèvements.»

 

Mon avis :

 

Tout d’abord, je remercie vivement les Anyway Editions qui m’ont permis de découvrir ce roman et de partager ma chronique avec vous.

 

Et bien waouh ! Je referme ce roman avec plein d’émotions. La fin a été vraiment captivante et émouvante !

Mais tout d’abord, faisons les choses bien et commençons par le commencement.

Dès le début, j’ai trouvé une lecture très facile. En effet, la lecture est très fluide et l’écriture très simple. Si simple d’ailleurs que j’ai trouvé presque un peu enfantin la manière d’écrire. Mais cela est dû aussi aux circonstances du roman : les personnages sont très jeunes et nous sommes dans un univers magique. Et loin d’être un reproche, je pense ainsi que le livre est abordable pour de très jeunes lecteurs, ce qui est un très bon point.

Par ailleurs, le scénario est original et très sympathique. On rentre très facilement dans l’histoire et c’est agréable. S’il y a une petite chose qui m’a dérangé, c’est que tout allait trop vite. La découverte des personnages, les événements et les péripéties étaient un peu trop facilement réglées. Bref, c’était un peu rapide alors que ça avait le mérite d’être un peu plus approfondi vu le beau scénario.

Il n’en reste pas moins que j’ai eu une lecture très agréable. J’ai lu le roman comme si j’avais mangé du petit pain aux noix.

Avide de lire, dès que j’avais une minute je me replongeais dans l’histoire de Morgane, notre personnage principal. J’ai d’ailleurs trouvé que c’était une très jolie histoire, partageant de belles émotions. C’est aussi pour cela que j’aurais voulu un peu plus de profondeur au livre, pour se sentir vraiment emporté par les personnages et leurs aventures.

Pour finir, j’ai adoré la fin. Un rebondissement des plus totales et une fin qui n’est pas ordinaire, et qui m’a fait verser une petite larme. Je n’en dis pas plus !

Donc, si je parais avoir un avis mitigé sur la construction du livre, j’ai malgré tout passé un super moment de lecture.

Je conseille donc ce livre à toute personne qui a envie d’une lecture facile de détente et qui veut rentrer dans un petit monde magique bien sympathique.

 

Ma note est donc un « A » pour ce roman magique qui est très agréable à lire et qui fait passer un très bon moment. A tous les amateurs de lecture plutôt jeunesse et fantastique, imaginaire.

 

 

«« Mon âme... Destin... Vie... »

Lorsque Morgane s'éveilla en sursaut ce matin-là, ces mots restèrent plusieurs secondes imprimés dans son cerveau avant de s'évaporer comme de la brume au contact des rayons du soleil. Seule persista l'impression étrange laissée par son rêve. Des images tourbillonnaient dans sa tête, des ombres funestes qu’elle était incapable de saisir pour leur donner une quelconque signification... Ce n'était pas la première fois que ce cauchemar revenait la hanter. Cependant, ce n'était pas le moment d'y penser et la jeune fille secoua la tête pour se remettre les idées en place et se préparer à affronter sa longue journée.»