DancePez : ma chaîne Youtube

111125161 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(En cliquant sur cette photo, vous serez redirigé vers ma chaîne Youtube)

 

      Afin de partager ma passion de la danse, j’ai créé une chaîne YouTube où je publie quelques instants de danse : des chorégraphies improvisées ou préparées, des moments d’amusement et des moments plus sérieux. Mon but est de partager avec d’autres passionnés ou amateurs de la danse ma passion.

J’ai donc décidé d’ouvrir un onglet sur mon blog pour vous raconter cette partie de moi, cette passion qui n’a cessé d’évoluer depuis que je suis toute petite et qui fait partie intégrante de ma vie.

Sur cet article, je vous mets en lien ma chaîne YouTube directement mais je vais vous partager également quelques unes de mes chorégraphies.

Je souhaite avant tout partager ma passion et non pas paraître égocentrique, ainsi je serai tellement ravie que vous me partagiez en commentaire vos liens avec la danse également, vos blogs, vos photos, vidéos etc. et même si c’est quelque chose qui ne touche pas forcément la danse, comme la gym, la GRS ou que sais-je encore, cela me ferait vraiment plaisir !

 

LUDOVICO EINAUDI - UNO

 

Avant tout, je souhaitais vous raconter ma petite histoire autour de mon univers féérique de la danse.

     Depuis toute petite je suis accro à la danse. C’est ce que j’aime et ce, depuis que j’ai commencé à bouger mon petit corps. Mon père possède de nombreuses vidéos où on me voit me mouver dès mon plus jeune âge sur la musique. Parait-il que lorsque mes parents m’ont demandé quel sport je voulais faire à mes 4 ans, j’ai tout de suite affirmé la danse.

Habitant à l’époque à Lyon, ils m’ont alors inscrite à un cours d’éveil pour le corps. Je me souviens très bien d’une figure qui m’a marqué, c’est celle du fromage. Nous étions plusieurs jeunes enfants à découvrir notre corps à travers le mouvement, l’amplitude et la beauté du geste, et notre professeur nous faisait faire le fromage ! Il s’agissait en fait de découper la salle en deux parties et de marcher ou faire des mouvements en diagonale, ainsi la salle entière était coupée en fromage ! Vous voyez ce que je veux dire ? Non ? Bon ce n’est pas très grave…

Lorsque j’ai déménagé pour habiter dans la campagne, avec comme voisines les vaches, j’étais plutôt malheureuse de ne pas danser, et pendant une année entière mon désespoir était ô combien grand !

Toujours autant émerveillée par le mouvement du corps, je me suis de plus en plus intéressée à la danse classique. Sans parler de Barbie casse-noisette, Barbie Lac des cygnes ou Martine petit rat de l’Opéra, je trouvais magnifique ces danseuses légères sur leurs pointes, les tutus volant dans les bras des beaux garçons qui les faisaient tourner, tourner…

Bref, on a trouvé une école de danse et c’est ainsi qu’à 7 ans j’ai commencé la danse classique. Avec quelques bases, j’arrivais à ne pas être trop empotée et j’adorais ça. Un spectacle nous attendais à chaque fin d’année et je me souviens très bien du premier que j’ai fais en dansant comme ballet La Princesse au petit pois, bon la déception était grande que je ne sois pas LA princesse au petit pois, mais j’étais toujours heureuse de danser. Les premiers spectacles étaient toujours stressants mais tellement merveilleux !

C’est ainsi que j’ai continué pendant de nombreuses années la danse classique avec une professeure géniale que jamais je n’oublierai tant sa gentillesse et sa motivation pour nous étaient grandes.

J’ai plusieurs fois essayé de faire des cours de modern-jazz mais malheureusement les horaires de travail de mon père ne me le permettaient pas et c’est seulement il y a 5 ans, donc à 12 ans, que j’ai commencé réellement à prendre des cours de moderne-jazz. En réalité ce fut quand une nouvelle prof, ancienne élève de ma professeure de classique a pris la relève pour les cours de jazz. J’ai juste adoré dès les premiers cours. Une professeure qui nous faisait suer, on sortait de cours à bout de souffle mais qu’est-ce que c’était bon ! Bref, j’ai inauguré mon premier gala de danse en moderne-jazz avec le thème de Paris et comme ballets Le défilé de mode et les Bouquinistes de Paris, je m’en souviens encore très bien.

Entre études, stages de danse et cours de danse, ma passion ne s’est jamais arrêtée.

L'année dernière était la dernière année où je pouvais faire beaucoup de cours dans mon école avant d’entreprendre mes études, de retour pour Lyon l’année prochaine.

J’ai donc finit mon année en beauté avec un thème du Gala sur les Livres, et 8 ballets différents magnifiques.

Je suis à présent sur Lyon et je vis ma passion encore plus grande que jamais. Je fais en tout 8h15 de danse par semaine. Avec donc 3h de danse classique, un nouveau cours, avec un nouveau professeur que j'adore. Je prends un plaisir fou et je sens déjà une petite amélioration dans mon travail. 3h de modern-jazz avec une prof super qui motive à fond ses élèves. 1h30 de contemporain, une discipline nouvelle pour moi que j'aime vraiment beaucoup découvrir au fil des séances. Et trois quart d'heure de zumba avec ma meilleure amie pour me défouler et faire travailler le cardio!

Bref, le bonheur à l'état pur !

Si j’ai créé cette chaine YouTube c’est vraiment pour me faire plaisir et marquer les moments clefs de ma vie à travers la danse.

Je souhaite sur cet article non pas partager toutes le vidéos que je vais poster sur YouTube mais les principales chorégraphies que j’ai pu filmer et qui me tiennent à coeur.

J’ai plein d’idées en tête et j’espère pouvoir filmer un maximum de chorégraphies, vous les partager en espérant que ça puisse vous plaire.

 

Ma première vidéo est celle de ma répétition pour mon bac option EPS danse que j’ai passé exactement le 28 Avril 2016.

 

SAIL - AWOLNATION

Cette chorégraphie a été entièrement inventée par moi. Le but étant, pour mon bac, de transmettre des émotions aux jurys et de raconter une histoire.

Le titre de la musique : « Sail » –Awolnation

Le titre de ma composition : L’Emprise (faisant référence au film français qui m’a ému à m’en faire pleurer de Claude-Michel Rome, même si j’avais déjà l’idée du thème avant d’avoir vu ce film).

Mon thème : Une jeune femme se fait battre par son mari. Sous l’emprise de celui-ci, mais aussi des ses sentiments, entre passion amoureuse et haine, elle ne sait si elle doit partir ou rester. Elle exprime alors sa colère qu’elle a toujours gardée pour elle et les mots qu’elle n’a jamais réussi à dire. Dans une lutte contre elle-même, libre choix au spectateur d’imaginer la fin : elle retourne sous l’emprise de son mari, elle s’enfuit pour tenter de se reconstruire ou elle choisit de mettre fin à ses jours.

Ayant beaucoup travaillé cette chorégraphie au niveau de la symbolique pour ma partie entretien de l’épreuve du bac de danse, je suis ouverte à toutes questions pour cette chorégraphie et je serai ravie d’en débattre avec vous, que ce soit des critiques positives ou négatives !

 

Ma deuxième vidéo est une chorégraphie personnelle que j’ai décidé de tourner dans un cadre champêtre pour annoncer les beaux jours.

 

BIRDY - PEOPLE HELP THE PEOPLE

J’ai voulu créer cette chorégraphie, plutôt classique, suite à un début inventé sur cette musique (« People help the people » de Birdy) en cours de danse pour ma première année de modern-jazz. Je l’ai toujours gardé en mémoire et l’ai terminé longtemps après, avec le désir de filmer ma chorégraphie dans un cadre printanier. Sans grande signification particulière, cette chorégraphie est, pour moi, l’image d’un temps heureux malgré tous les événements autour qui peuvent se passer, malgré la dureté du monde dans lequel on vit… Et tout simplement, cette danse fait apparaître les beaux jours de l’été 2016, qui a pourtant bien mis du temps à pointer le bout de son nez.

Pour ma part, je trouve cette chorégraphie un peu bancale, mais je n’ai pas souhaité la changer car ce fut la première danse que j’ai créé et elle représente également ma passion et mon envie de faire des vidéos.

 

Ma troisième vidéo est également une chorégraphie personnelle que j'ai voulu tourner sous un kiosque car je trouvais ça vraiment très charmant comme lieu.

 

AARON - LILI

 

Cete chorégraphie est depuis très longtemps dans ma tête et je l'ai enfin filmé seulement 2ans après sa création. Lorsque j'ai découvert l'artiste Aaron, je suis tombée amoureuse de ses chansons et j'ai vraiment voulu danser sur cette musique si touchante. La chorégraphie est très classique et manque peut-être à mon goût d'originalité mais c'était un vrai plaisir pour moi de la faire et surtout j'ai trouvé que le cadre apportait un touche différente que si j'avais filmé dans un studio. Cette chorégraphie est également l'histoire de mes premières ébauches de vidéos et de mise en scène. Ce qui est important pour moi, même si cela n'est pas parfait...

 

Je souhaite faire d’autres vidéos à l’avenir, il me faut pour ça du temps, de la place pour m’entraîner et j’ai hâte d’en partager d’autres avec vous.

Voici une liste de mes projets :

-Breath me de Sia : j’ai commencé un tout petit peu le début au brouillon, je projette une chorégraphie mélancolique mais qui éclate tout de même pour montrer des émotions fortes d’une fille perdue, comme on peut le ressentir dans la musique.

-Love is blindness de Jack White : je voudrais une chorégraphie soit très modern-jazz avec des accents forts, soit très classique pour contraster avec la musique rock, mais peut-être que je ferais simplement un mélange de styles…

-Les Pensées de The Architect : je verrais bien une chorégraphie très moderne, un peu torturée sur cette musique, qui nous emporte dans les méandres de l’esprit…

-Faraway d’Apocalyptica : je souhaitais, au début, faire une chorégraphie très classique à deux, en duo donc avec mon chéri pour faire des portés, mais cela me semble être un challenge plutôt difficile étant donné que je n’ai jamais fais de portés de ma vie. (Ah et il faut un chéri aussi...)

-Et moi de Nym : je voyais sur cette musique une danse qui rappelle les chaleurs espagnoles !

-All is hell that ends well de Two Steps from Hell : cette musique m’emporte carrément et je voyais une danse très classique dessus pour bien appuyer le côté fort de la musique.

-Toxic de Yaël Naïm : une danse plutôt sensuelle sur cette musique serait parfaite mais pas facile à travailler pour, bien sûr, ne pas plonger dans le vulgaire.

 

Voici ma liste, qui ne cessera de s’augmenter peut-être au fil de mes découvertes musicales mais qui j’espère pourra être réalisée également en vidéos.

Prochainement, une vidéo en duo suite à une belle rencontre en cours de danse contemporaine, surprise surprise...!

Je vous souhaite une belle découverte dans mes danses, et faites moi le plaisir de me dire ce que vous en pensez, je n’attends que ça, et surtout de me partager vous aussi vos passions !!