Myth de Guillaume Chau

Première saison à paraître à partir du 06 juillet 2016 chez les éditions Nutty Sheep.

Catégorie : FANTASTIQUE

 

13432417_500823556789383_1773970130843816033_n

L’auteur, Bruno Delmarbaix:

 

Guillaume Chau est né à Brive la Gaillarde en 1976 et y a grandi jusqu’à l’âge de ses 18 ans, où il a alors décidé d’aller s’installer à Toulouse. Fasciné depuis son plus jeune âge par cette ville, on retrouve dans nombreuses de ses œuvres l’empreinte de l’histoire de l’Occitanie, la vie ou encore l’esprit des quartiers de la ville dans laquelle il a été un jeune adulte puis rapidement un père, un adulte au regard plus aiguisé. Il va alors consacrer sa vie à l’éducation de ses enfants, père au foyer le jour, écrivain pendant les siestes.

Passionné de littérature fantastique et de fantasy, Guillaume Chau s’est très tôt orienté vers l’écriture, commençant par la rédaction d’articles pour le magazine Lotus Noir en 2000 après la naissance de sa première fille et ce pendant deux ans.  Il dirigera sa plume vers l’écriture de romans fantastiques marqués par des structures politiques sombres et complexes et une analyse toujours volontairement non-manichéenne. Il gardera, pendant toutes ces années, son écriture secrète comme une passion non avouée, jusqu’à sa rencontre récente avec Nutty Sheep.

 

Résumé de la série :

 

Bien avant l’émergence de l’homme, des êtres légendaires, des Mythes, ont foulé la terre. Puis, ils se sont endormis, permettant à l’humanité de devenir l’enfant terrible que nous connaissons aujourd’hui.

De nos jours, ils se réveillent, et se regroupent autour de personnes incarnant leur mémoire. L’éveil est lent, dans un monde où l’homme tente d’imposer sa suprématie sur tout. Ils devront choisir, avec les conseils de leur Mémoire, entre défendre la terre coûte que coûte, protéger l’homme de lui-même, et tenter de l’éduquer ; ou tout simplement prendre place dans le plus grand jeu que l’humanité ait créé, amasser pouvoir et influence.

 

 

Mon avis sur l’épisode 1, L’éveil :

 

            Un très joli premier épisode qui donne envie de découvrir la suite. Dès les premières lignes, par cette écriture en italique et cette forme de récit comme un journal intime, un côté mystérieux s’installe qu’on a tout de suite envie d’élucider. Puis, on s’installe dans les émotions du personnage, on vit à travers ses pensées et découvre en même temps qu’elle ce qui lui arrive. Ca parait incroyable et alors on ne comprend pas tout…La fin est d’autant plus alléchante pour les épisodes suivants ! De plus, le monde dans lequel nous emmène l’auteur est très attrayant. Je suis particulièrement attirée par tout ce qui se rapporte à la mythologie, et une histoire qui dévie là-dessus, ça va me plaire, je le sens ! J’attends donc d’en lire un peu plus pour émettre un avis plus étayé, mais dans tous les cas, ce premier épisode me donne très envie de poursuivre ma lecture.

 

Ma note est un grand « A » pour ce premier épisode que j’ai adoré lire.