L’Ombre des Oubliés – Le Phoenix tome 1

de Florence Mornet

 

LOmbreDesOublies

 

L’auteur : « Bonjour à vous, je suis Florence, une jeune auteure passionnée de littérature depuis toujours. J'ai commencé à écrire des romans en 2010 mais je griffonne depuis mon plus jeune âge. Ayant publié un premier roman en 2013, j'ai continué dans ma lancée.
J'écris aujourd'hui dans tous les genres, basculant entre fantastique et polar, romance et fantasy. J'ai décidé de partager avec vous mon aventure dans ce monde infini des mots. »

 

La maison d’éditions : Livr'S Editions    

                                        Publié en Février 2016

                                        Nombre de pages : 383

 

 

Résumé :

Le monde d’après-guerre est encore fragile. Entre les nantis de la métropole et les criminels de la zone d’exclusion, le peuple tente de survivre dans une société maintenue sous haute surveillance. Ash, jeune homme de dix-huit ans, fait tout pour garder sa famille unie depuis la mort tragique de sa mère et de son grand frère, quitte à tricher et à braver les lois. Après avoir reçu un message codé d’un dénommé Phoenix, sa vie va basculer lorsqu’il va comprendre qu’il s’est fait piéger. Banni et envoyé dans la zone d’exclusion, Ash devra se battre pour sauver sa vie et espérer revoir sa famille. Mais le combat dans lequel il va s’engager dépasse tout ce qu’il aurait pu imaginer.

Qui est ce mystérieux Phoenix ? Les bannis sont-ils tous des criminels ? Pourquoi sa petite sœur lui a-t-elle fait d’étranges révélations avant son arrestation ? Confronté aux fantômes du passé, Ash devra accepter de remettre en question ses certitudes afin de regagner sa liberté.

 

 

Mon avis :

 

Tout d’abord, je remercie l’auteur de m’avoir confié son livre pour en faire une critique. Voici son blog : http://j-hill3.wix.com/le-monde-de-florence

J’en suis ravie !

Ma première réaction après avoir tourné la dernière page fut un cri de désespoir et de douleur ! En effet, ce roman m’a fait passer par tout un tas d’émotions. Et j’annonce déjà la couleur, il s’agit d’un ultra méga giga coup de cœur !

Mais reprenons depuis le début.

Après un week-end en amoureux, je reviens chez moi et je suis heureuse d’avoir reçu un petit paquet ; et c’est avec grande hâte que je veux découvrir ce qu’il y a dedans !

Déjà, c’est un détail, mais l’envoi provient de Chalon-sur-Saône, ville très proche de chez moi dans laquelle il m’arrive de me promener, et cette proximité avec l’auteure me plait beaucoup.

J’ouvre alors le paquet et en sort un livre que je trouve vraiment super beau ! Un format plutôt moyen qui me charme et une couverture magnifique. Ce grand phoenix de flammes sur ce fond noir qui donne une touche de mystère donnent vraiment envie d’en savoir plus !

J’aime également beaucoup la police du titre et du sous-titre qui, maintenant que j’ai lu le livre, correspond parfaitement à l’atmosphère de l’histoire. Je tourne le livre et lis la petite présentation de l’auteure sur la quatrième de couverture. Je lis le synopsis en travers des lignes. Et oui, j’avoue que je n’aime pas trop lire les résumés car j’aime me plonger entièrement dans les mystères du livre et me retrouver dans un univers totalement inconnu.

C’est donc une réception alléchante que j’ai là et malgré toutes les autres lectures qui m’attendent depuis un petit moment, je ne peux m’empêcher d’entamer ma lecture presque immédiatement !

Une petite note sur la dédicace de l’auteure qui m’a fait extrêmement plaisir.

Je me lance alors dans ma lecture sans savoir ce qui m’attend et…pffiou, j’aurais dû être un minimum préparée !

L’auteure embarque dès le début dans une histoire qui ne demande qu’à être lue et bien entièrement.

La plume de Florence Mornet est très simple et permet une lecture facile. Et c’est de cette légèreté de sa plume que ressort tout son imagination qui est incroyable et qui a su produire une superbe histoire.

Lecteurs, nous nous retrouvons dans un monde post-apocalyptique dont nous tout à découvrir. J’adore cet univers et je m’intègre très facilement au monde de l’histoire. Celle-ci est narrée à la première personne et nous nous retrouvons dans les pensées du personnage principal : Ash, jeune homme brillant et émouvant. J’aime beaucoup cette narration interne car je me sens tout de suite très proche du personnage. Je l’ai d’ailleurs beaucoup aimé, il se bat tout au long pour ses convictions, il a une histoire personnelle très touchante. Il n’est pas le héros parfait sans aucun défaut et cela lui rajoute carrément un charme et une proximité avec le lecteur qui peut facilement se mettre dans sa peau.

Le monde de Cylen est coupé en deux et nous nous retrouvons bien évidement du côté des pauvres et des malheureux. Si c’est une image habituelle, je ne vois pas non plus comment faire autrement pour attiser le pathos du lecteur et se sentir du côté des personnages principaux.

Je ne vais pas en raconter trop sur l’intrigue des personnages et de l’histoire, mais celle-ci est vraiment très prenante du début à la fin. Il n’y a pas de longue mise en place de la situation et nous sommes tout de suite happés par les aventures d’Ash et de ses compagnons.

Les rebondissements sont très prenants et pas grotesques, ce qui fait tout le charme de l’histoire.

J’ai aimé le caractère bien précis de chaque personnage, même ceux qui sont bien secondaires ont des caractères bien à eux vraiment intéressants. Si j’aurais aimé explorer plus en profondeur certains personnages que j’ai particulièrement apprécié ou qui m’ont intrigué (Mira, Lyria, Kaïro, Gayané, Liv), je pense en découvrir davantage au second tome. Là est également un problème ! Un second tome ! Et je ne sais combien de temps je dois attendre pour pouvoir lire la suite de cette merveilleuse aventure ! A la fin du roman il ne me restait que quelques pages qu’un énorme rebondissement surgissait, je me suis demandée comment on allait faire ! Et en effet, j’ai poussé un cri de souffrance ! Ce n’est pas que la fin est affreuse, mais je veux sans plus attendre la suite !

En ce qui concerne la présentation du livre, celui-ci fait 383 pages mais est écrit assez gros ; et puis l’histoire est tellement géniale que le nombre de pages on s’en fiche !

J’ai simplement remarqué un petit détail, parfois il y a un retour à la ligne en plein milieu d’une phrase là où il ne faut pas, surtout vers les dialogues. Ainsi, à la fin du roman, lors de la découverte du carnet noir, il aurait fallut changer de police ou du moins mettre n italique car on ne comprend pas forcément tout de suite qu’il s’agit de la lecture du carnet.

Oh ce ne sont que deux petits détails futiles mais je préfère toujours dire ce qui me titille.

Maintenant pour résumé, j’ai vraiment adoré ma lecture et je n’attends que la suite.

Je me suis totalement éprise pour le monde dans lequel nous emporte l’auteure ainsi que ses personnages.

Et pour l’objet en lui-même du livre, j’en suis tombée amoureuse !

 

Ma note est donc un énormé « A+ » puisque c’est un ultra méga giga coup de cœur !!!

 

 

Extrait :

« Je lève les yeux et mon regard croise le sien. Je connais parfaitement cette expression sur son visage. Elle est blessée, ses douces lèvres tremblotantes me le montrent aisément Mais le feu qui anime ses yeux en amande d’habitude si doux témoigne de sa détermination. C’est ce qui m’a toujours plu chez elle. Cette force alors qu’elle parait si fragile. Elle sait parfaitement ce qu’elle veut et ne laisse jamais tomber. Même si elle souffre, elle se bat. Et je m’en veux. C’est dur de tenir tête à une personne qui vous connait mieux que vous-même.»

 

 

Interview de l’auteur :

 

Tout d'abord, j'aimerai savoir quelle est ta relation avec la littérature, l'écriture donc et aussi la lecture et qu'est-ce qui t'as poussé à écrire un roman?

« J'ai toujours aimé lire. Depuis toute petite, ma mère m'a transmis sa passion des livres. J'ai vraiment commencé à être passionnée avec la collection "Les 6 compagnons" de P.J Bozon. Et depuis je ne me suis plus arrêtée, en passant par tous les genres, tous les auteurs... L'écriture est donc venue naturellement. Petite, j'écrivais des textes très courts, et puis à l'adolescence j'ai vraiment commencé à travailler sur des romans sans toujours parvenir à les finir mais j'avais besoin de coucher sur papier tout ce qui me passait par la tête. »

 

Par ailleurs, L'Ombre des Oubliés est ton premier roman?

« L'ombre des Oubliés est mon second roman. En 2012, j'ai été publiée avec un premier roman fantastique Havoux : le joyau de la Vouivre, mais comme ça s'est plutôt mal passé avec l'éditeur, j'ai rompu mon contrat très vite et ce manuscrit traîne au fond de mon ordinateur depuis. Aujourd'hui, j'ai terminé 2 autres romans et suis actuellement à la recherche d'éditeur. »

 

Y a t il un raison particulière pour l'écriture d'un récit post-apocalyptique ? Est-ce un genre particulier que tu aimes lire? Quels sont d'ailleurs les genres littéraires que tu apprécies le plus ? Souhaiterais-tu écrire un autre genre de roman ?

« Aucune raison en particulier, non. Certes, j'aime beaucoup le post-apo, mais j'écris en fonction des idées qui me viennent en tête. En général, la science-fiction et le fantastique sont mes genres de prédilection, mais ça ne m'a pas empêché d'écrire une romance légèrement érotique dernièrement. J'aime tout essayer et me lancer des défis. D'ailleurs, mon prochain projet est une saga Fantasy coécrite avec un ami. »

 

As-tu un rituel d'écriture? Avais-tu toutes tes idées en tête dès le début ou est-ce venu plutôt au fur et à mesure? Y a t-il quelque chose en particulier qui t'aide à te donner de l'inspiration pour écrire ?

« Je n'ai pas de rituel en particulier. En général, je m'installe le soir (je ne suis pas très productive la journée, donc j'écris principalement la nuit) confortablement dans mon canapé, l'ordi sur les genoux, un film en bruit de fond et je laisse mon inspiration me guider. Quand je commence, j'ai toujours une idée de base, mais au fur et à mesure de l'écriture, plein d'autres idées surgissent et mon histoire change parfois du tout au tout. Je ne prévois rien, je laisse mes personnages me surprendre et me guider. »

 

Où en est l'écriture du deuxième tome ?
 « Le second tome est bientôt terminé. La phase écriture seulement bien sûr, après il me faudra le relire, corriger, réécrire et relire encore plusieurs fois. Si tout va bien, il devrait être fini pour cet été, pour que je l'envoie à mon éditrice. » 

 

Puis-je en savoir plus sur le parcours éditorial du livre ? 

« J'ai eu la chance que tout aille très vite. Je l'ai envoyé à plusieurs éditeurs et il a tout de suite été accepté par Livr'S Editions. Je n'ai donc pas eu à attendre des mois, voire des années avant de le voir publié. Ensuite, tout s'est enchaîné : les corrections, la découverte de la couverture, le lancement des préventes et puis la sortie officielle. »

 

Et enfin, si tu veux laisser un petit mot personnel, aux futurs lecteurs ou quelque chose qui te tiens à coeur, n'hésites pas !

« Je voudrais remercier toutes les personnes qui me soutiennent depuis le début, mais aussi tous les nouveaux lecteurs qui découvrent mon univers alors que je ne suis qu'une auteure encore méconnue. J'espère vraiment que mon histoire plaira à d'autres personnes et quoi qu'il en soit, je reste ouverte au dialogue. J'aime quand les lecteurs viennent partager leurs avis avec moi, qu'il soit positif ou négatif, tout est bon à prendre et ça me fait plaisir d'échanger avec eux pour avoir leurs ressentis. Et enfin, merci à toi d'avoir pris le temps de me lire, pour cette chronique et cette interview. »