Une rencontre inattendue de Mallika R.

 

une rencontre

 

                       

Carte d’identité de ce roman:

-Auteur : Mallika R. est le nom de plume d’une jeune femme, née en 1989 sur une île française avant de venir en Métropole et de poser ses bagages dans la région Pays de la Loire. Passionnée de séries télé, elle se lance dans l’écriture de fan-fictions. Jamais rassasiée et trouvant le temps long, elle commence à devenir une accro à la lecture, dévorant des centaines de livres par an. C’est ainsi qu’elle décide de se mettre à l’écriture. De nombreux projets, parfois commencés, jamais finis, jonchent son ordinateur. L’envie de gagner un pari lancé avec une amie et de se prouver qu’elle pouvait y arriver l’ont poussé à enfin venir à bout d’une de ses idées. C’est ainsi qu’est né son premier roman « Une Rencontre Inattendue ». Tout comme pour ses lectures, son univers reste centré sur l’Urban Fantasy, le Fantastique, le New Adult et la Romance.

-Date de sortie : 08 Mars 2016

-Edition : Anyway Editions

-Collection : Existentielle

-Nombre de pages : 233

 

 

 

Résumé :

 

«Ils viennent de deux mondes différents et rien ne semblait pouvoir les réunir.

Lui, fils d’un mécanicien, dont la vie a forgé son image sur le monde, n’aurait jamais dû poser les yeux sur elle.
Elle, fille de sénateur, n’aurait jamais pensé qu’aimer pouvait faire aussi mal.

Aussi novice l’un que l’autre dans ce sentiment si profond qu’est l’amour, Samantha et Nick vont devoir se battre contre les autres mais surtout contre eux-mêmes.

Quand deux mondes différents se rencontrent… »

 

 

 

 

 

Mon avis :

 

Tout d’abord, je remercie vivement les Anyway Editions qui m’ont permis de découvrir ce roman et de partager ma chronique avec vous.

 

Dans le fond, ce roman m’a plus. C’est une histoire d’amour plutôt mignonne et entraînante. Bien qu’avec quelques déboires dans leur histoire, les personnages sont vite très attachant.

Cependant, le roman a, à mon sens, beaucoup de défauts ce qui a enlevé la qualité de l’histoire pour ma lecture…

Tout d’abord, beaucoup trop de fautes, que ce soit des fautes d’inattentions ou d’orthographe/grammaire, je suis déçue.

L’auteure a mélangé les temps de narration, et bien souvent pas au bon endroit, ce qui rend une lecture plutôt désagréable parfois. Je n’ai pas tout relevé car moi aussi je pourrais me tromper mais il me semble qu’il y a du futur qui a été confondu avec de l’imparfait, qui est utilisé à toutes les sauces alors que ça manque de passé simple. Ainsi, les moments de dialogues sont mal amenés puisque ceux-ci sont forcément au présent.

Parfois, et je l’ai surtout remarqué dans l’épilogue, il y a un mélange de temps qui donne une incohérence au cadre spatio-temporel du texte. Cela est bien dommage.

D’autant plus que j’ai relevé certains passages incohérents. Par exemple, Samantha s’énerve contre sa mère au téléphone et Nick se dit surpris de découvrir qu’elle ne s’entend pas avec celle-ci. Or, au début de l’histoire, elle lui a dit les relations conflictuelles qu’elle entretenait avec elle et il lui a même répondu que pour lui, la famille, c’était tout… C’est juste un détail mais ça m’a embêté dans la mesure où je trouve ça dommage de voir des incohérences dans un livre.

Alors voilà, j’ai dis les mauvais côtés, ce qui m’a malheureusement bloqué au niveau de ma lecture.

J’ai pourtant bien apprécié le roman et l’ai lu très vite, d’une seule traite. C’est une histoire tout de même agréable, à l’eau de rose certes, mais qui laisse emporter dans un univers rempli d’amour.

Ce roman pose en même temps la question d’être ensemble malgré les différences et j’aime beaucoup ce sujet qui a été soulevé et démontré avec beaucoup d’amour.

J’aurais donc préféré avec ce scénario un meilleur enchaînement des événements, plus d’émotions également d’ailleurs et puis une meilleure construction du roman.

Une dernière petite note sur la couverture, je trouve que par rapport aux descriptions du livre, Samantha ne ressemble pas à l’illustration. Après, il s’agit d’un jugement personnel aussi !

 

 

Ma note est donc un « C+ » car j’ai apprécié ma lecture, mais sans forcément plus d’intérêt et ce notamment à cause des défauts que j’ai pu déceler dans la construction du livre.

 

 

«-Qu’est-ce que tu veux bon sang ?

-Parler.

Il me dévisagea de la tête aux pieds et j’eus la chair de poule. Son regard me caressait le corps et j’en redemandais.

-Je n’ai pas le temps pour jouer avec toi. Je dois me rendre à  mon entraînement et par ta faute, je suis en retard.

Il me contourna, mais je l’arrêtai. Ses muscles se contractèrent sous mes doits.

-Attends ! On ne pourrait pas se voir ?

-Pour faire quoi ?

-Quand on se verra, tu le sauras.

-Et après ça, tu arrêteras de me courir après ?

-Retrouve-moi demain à midi au même café où on s’est rencontré la dernière fois.

Je lui dis un sourire avant de me diriger vers mon cours de droit. Comme ça, lui aussi étudiait le droit. Le dicton disait vrait, il ne faut pas se fier aux apparences.»