Powerful de S.N Lemoing

11109254_1435587056750547_6896516615658659202_n

 

                       

 

 

 

 

 

L’auteur : S.N Lemoing « J'ai suivi des études littéraires, puis cinématographiques à l'Université. Autant dire que la lecture et l'écriture sous toutes leurs formes ont toujours été d'une grande importance dans ma vie. Après avoir travaillé dans l'audiovisuel durant plusieurs années, je souhaitais revenir vers l'écriture littéraire car plusieurs histoires enfouies dans mes tiroirs étaient tout simplement quasi impossibles à réaliser. Quel bonheur de pouvoir développer un univers très détaillé, des personnages complexes, plusieurs intrigues qui s’entremêlent et s'adonner à la rêverie ! »

 

La maison d’éditions :     En auto-édition publié le 2 Juin 2015

                                          Nombre de pages : 286

 

 

Résumé :

 

Depuis douze ans, le pouvoir a été usurpé au royaume d'Harcilor.
Cyr, un homme de savoir, et son fils adoptif, Kaaz, ont constitué une école secrète.

En effet, dans ce monde certaines personnes naissent dotées de pouvoirs magiques : les Silarens.
Seulement, il n'est pas toujours aisé de déceler ses pouvoirs.
Ils seront bientôt rejoints par une jeune femme bien mystérieuse qui a beaucoup à leur apprendre.

Alors que Litar, reconnu comme l'être le plus puissant du royaume s'absente durant quelques temps, ils entrevoient pour la première fois la possibilité d'agir.
Parviendront-ils à retrouver leur liberté ? Feront-ils les bons choix ?

 

Mon avis :

 

Tout d’abord, je remercie l’auteure de m’avoir confié son livre pour en faire une critique. Sa page facebook --> https://www.facebook.com/powerfulnovel/?fref=ts

 

J’ai été très attirée par cette couverture que j’ai trouvé très belle et je félicite d’ailleurs l’auteure pour son travail, alors qu’elle est en auto-édition. Le résumé était également très attrayant, il faut dire que je n’ai jamais vraiment lu de livre fantasy et j’étais très curieuse d’en découvrir un. Ce n’est pas que je n’aime pas la fantasy mais je n’ai simplement pas eu vraiment l’occasion ou la curiosité d’en lire et cela fait quelques temps que je veux me lancer dans la lecture fantasy ! C’est donc avec plaisir que je me suis lancée dans ma lecture.

Bon, il faut avouer que je n’ai pas eu une superbe lecture et me suis un peu ennuyée à certains moments mais je ne désespère quant à ma découverte sur le fantasy et je vais continuer d’en lire !

 

Je vous explique mon point de vue sur ce livre.

Tout d’abord, Powerful est un roman fantasy simple avec un scénario basique qui me plaisait bien. Suite à une prise du pouvoir par la force d’un homme mauvais, les habitants du royaume qui vivent dans de déplorables conditions se préparent à attaquer. L’histoire était donc intéressante, j’aimais l’atmosphère et l’époque, l’ambiance à moitié magique également.

Cependant, je n’ai pas réussi à adhérer.

Déjà, c’est peut-être parce que je n’ai pas l’habitude du fantasy, mais j’étais perdue avec trop de noms de personnages qui se rajoutaient au fur et à mesure et toujours plus ! Je ne savais plus qui était qui ni qui avait vécu quoi et j’avoue que cela m’a un peu agacé car j’aime être bien cadrée dans mon univers, quitte à n’avoir que deux personnages plutôt que dix que je n’arrive pas à cerner…

Puis, l’auteure fait beaucoup de retour en arrière pour raconter l’histoire de tel personnage et encore une fois, d’un chapitre sur l’autre, je ne savais plus du tout où j’en étais !

 

Bien que l’histoire m’intéressait, je n’ai pas réussi à accrocher.

A vrai dire, j’ai trouvé ça assez long la préparation à la bataille et je me suis quelque peu ennuyée.

Il me semble que c’est typique des livres fantasy, mais il y avait beaucoup de descriptions et pour ma part, ça fait vraiment des passages longs…

J’ai trouvé qu’il ne se passait pas grand-chose à part cette préparation à la reconquête du royaume et j’ai presque préféré les moments où on repartait dans le passé des personnages, mais du coup voilà, j’étais perdue aussi !

 

Bref, j’ai apprécié ma lecture dans le fond car l’histoire de base et l’atmosphère médiévale/magique sont vraiment des caractéristiques que j’affectionne, mais sans plus grand intérêt à cause de passages trop longs et d’une histoire pas assez vivante à mon goût.

 

C’est avec un « C+ »que je note ce livre à cause d’une petite déception quant à ma découverte du fantasy avec ce roman, mais j’encourage vivement l’auteure à continuer dans l’écriture et je pense sincèrement que cette lecture peut plaire.

 

 

Extrait :

 

«- Regarde ce que j'ai pu faire avec cet arc, il n'y a aucune magie, mais il est tel mon pouvoir. Je l'ai pratiqué avec passion car je savais qu'il me serait d'une aide précieuse pour me défendre un jour. Toi aussi tu peux y arriver, tu peux te trouver ta propre force ! Quelle sorte de personne souhaites-tu être ? De ceux qui agissent, qui essayent de toutes leurs forces, ou de ceux qui se laissent porter par le courant ?»

 

Interview de l’auteur :

Tout d'abord, j'aimerais beaucoup en savoir plus sur vous, notre auteure, vos fonctions ou des choses que vous souhaitez nous dévoiler et surtout votre lien avec l'écriture, comment est arrivée votre passion et l'envie d'écrire.

 « Mon nom de plume est S.N. Lemoing car une autre auteure porte déjà le même nom que moi. Depuis toute petite j'ai toujours aimé écrire, j'ai même gardé des cahiers avec les petites histoires de l'époque. Puis à l'adolescence je me suis intéressée au cinéma et à l'écriture de scénario. J'ai fait des études et travaillé dans l'audiovisuel, écrit et réalisé des courts-métrages, webséries et co-écrit d'autres projets également.
Mais certaines de mes idées étaient assez différentes et c'est là que j'ai commencé à me dire que le format littéraire était mieux adapté. Surtout pour Powerful car il y a tout un univers, une histoire et dans un roman il est plus facile d'aborder tous ces aspects.
L'année dernière je me suis donc lancée dans l'écriture du tome 1 de Powerful et je ne le regrette pas, il y a eu des ajustements à faire, se remettre un peu dans l'écriture intensive on va dire, car l'écriture de scénario est plus épurée. Mais en ce moment je travaille sur mon prochain roman et je vois que les automatismes sont vite revenus.
Voilà j'espère que je ne me suis pas trop éloignée de la question? ^^ »

 

Merci beaucoup pour votre réponse et pas d'inquiétude, c'est votre interview donc vous écrivez ce que vous souhaitez !
Mes autre questions portent sur votre livre : D'où vous vient l'inspiration de votre roman?

 « Pour Powerful les premières idées me sont venues il y a longtemps en fait, presque 10 ans. La première année de fac j'ai suivi un cours en anglais sur l'image de la femme dans notre culture et quand on regarde bien les femmes sont souvent relayées au second rôle, ou alors si elles ont le rôle principal ce seront des films pour "filles" la plupart du temps. Les personnages féminins ne sont pas aussi diversifiés que ceux des hommes également, entre la jeune femme fragile à sauver ou la femme fatale en qui on ne peut jamais avoir confiance, ça manque souvent de nuance. C'est alors que j'ai pensé à une histoire où il y aurait des personnages féminins plus représentatifs des femmes, en prenant exemple tout simplement sur des amies ou membres de ma famille. Et puis d'autres choses sont venues s'ajouter petit à petit, par exemple j'ai commencé à pratiquer les arts martiaux et ça m'a aidé à décrire les scènes de combat. »

Quelles sont vos motivations quant à l’écriture d’un roman de genre science-fiction ?
 « C'est un genre qui permet d'aller au delà de beaucoup d'idées, de pousser la réflexion encore plus loin. Mais c'est vrai que je n'ai pas l'intention d'écrire que dans ce genre, j'aime écrire des histoires contemporaines aussi. Pour Powerful l'idée était de questionner, est-ce qu'une personne qui a une force accrue et de nombreux pouvoirs est vraiment plus puissante qu'une autre ? Est-ce que la puissance physique apporte forcément une puissance mentale ou morale ? Et par le biais de plusieurs personnages on peut voir différentes réponses. »

 

D’où vous vient l’inspiration de ce scénario ?

« Au tout début j'avais écrit les scènes clés sous forme de scénario, et au moment de développer l'histoire je me suis vite rendue compte que ça ne tiendrait pas. Ensuite avec la fac je n'avais plus beaucoup de temps, j'ai laissé Powerful un peu de côté, mais de temps en temps des idées me venaient et je les griffonnais sur des bouts de papiers ou carnets, je gardais tout dans un coin. L'histoire s'étoffait au fur et à mesure. Et en même temps je me demandais si je pouvais en faire un roman finalement, je m'étais même renseigné sur l'auto-édition mais à l'époque ce n'était pas trop ça. Et puis l'année dernière c'est là que j'ai constaté comme la situation avait évolué. Qu'il était possible faire imprimer ses propres livres gratuitement. »

 

Aviez-vous déjà toutes vos idées en tête lorsque vous avez écrit ou bien la suite de votre roman vous est venue petit à petit ?
« J'avais les grandes lignes, des passages clés, mais c'est vrai qu'il me manquait encore certains détails, certaines transitions. Celles-ci me sont venues au cours de l'écriture. En faisant des recherches ça m'a aussi permis d'avoir de nouvelles idées, mais c'était plutôt pour peaufiner l'histoire car la trame était déjà là. Je ne me lance dans l'écriture seulement si j'ai la trame principale en fait, car je pense que s'il me manque une partie comme le début ou la fin c'est que l'historie n'a pas assez mûri. C'est mieux de les garder de côté en attendant. »

 

Vous saviez dès le début qu'il y aurait plusieurs tomes ?
 « Franchement non, j'étais même contre en fait. Comme c'est un peu la mode des sagas je ne voulais pas étendre l'histoire le plus possible et risquer qu'elle devienne creuse donc j'ai écrit comme s'il s'agissait d'un one shot. Mais durant l'écriture c'est là que des pistes me sont venues, et puis on s'attache à certains personnages, on se dit « non il y a encore tellement de choses à dire, à faire ». Ou alors il reste des points qui pourraient être abordés mais qui ne trouvent pas leur place tout de suite. Donc voilà, l'histoire du premier tome se clos, avec quelques pistes pour le 2. Il y aura une nouvelle trame principale dans le tome 2 et quelques histoires secondaires qui apporteront des réponses laissées en suspens. »

 

Votre livre est en auto édition, avez vous essayé de le faire éditer ? Et souhaitez vous le faire ?
 « Au début je l'ai envoyé à des maisons d'éditions mais la plupart ne m'ont pas répondu ou j'ai eu des refus. Ensuite j'ai lu à plusieurs reprises que si le roman remportait un certain succès ça pouvait jouer en sa faveur auprès des maisons d'éditions donc je suis partie dans cette optique. Je l'envoie encore de temps en temps lorsque je découvre une nouvelle ME, d'ailleurs il y en a trois plutôt petites et sympathiques qui m'ont dit avoir aimé mon roman mais qui n'ont pas suffisamment de moyens. Ils pensent que je m'en sortirai mieux en auto-édition ! Donc voilà je continue en solo, en espérant qu'un jour une ME avec des moyens sera intéressée par Powerful car c'est un travail qui prend beaucoup de temps, j'aimerais avoir plus de temps pour me consacrer à l'écriture. »

 

Si vous avez un dernier mot à dire aux prochains lecteurs, une note ou quelque chose à exprimer, n’hésitez pas !

« Merci, pour les derniers mots je ne sais pas trop comment présenter ça mais je tiens à dire aux lecteurs qu'ils peuvent m'écrire quand ils le souhaitent, j'adore discuter et échanger avec eux s'ils ont des questions sur les romans ou l'écriture, ou autre.
J'espère pouvoir participer à des salons et organiser des rencontres à partir de la rentrée car pour le moment j'essaye de bien avancer dans l'écriture des prochains romans.
Merci encore, bonne journée. »