Le Retour des Morts de John Ajvide Lindqvist, 2005

 

9782266242318

 

 

Carte d’identité du livre :

-Auteur : John Ajvide Lindqvist, auteur de Stockholm a écrit son premier roman Laisse-moi entrer qui fut un best-seller,  adapté au cinéma et paru dans une vingtaine de pays. Dans ce deuxième ouvrage, il revisite, à sa manière, le thème des morts vivants.

-Date de sortie en Suède : 2005

-Titre original: Hanteringen Av Odöda

-Edition de traduction : Editions SW Télémaque

-Traductrice : Carine Bruy

-Date de sortie en version française : 2012

-Edition que je possède : Pocket

-Nombre de pages : 406

 

 

 

 

Résumé de la quatrième de couverture :

 

« Stockholm, été 2002. Un orage électrique provoque d’atroces migraines chez la plupart des habitants.

Puis le calme revient.

Ainsi que toutes les personnes mortes dans les deux derniers mois…

David et son fils Magnus étaient ravagés de chagrin depuis qu’Eva, la femme de David, s’était tuée dans un accident. Flora assistait aux funérailles de son grand-père. Malher était désespéré par la mort de son petit-fils.

Leurs destins à tous basculent quand ces êtres chers reviennent à la vie, ou du moins à une forme de vie, incomplète et pathétique. Tous vont devoir gérer à leur façon ce miracle qui vire au cauchemar… »

 

Critique :

« La parfum d’un nouveau Stephan King…à la fois terrifiant et déchirant. A ne sourtout pas manquer. »

The Times

 

 

stock-illustration-13679729-arabesque-decoration

 

Résumé personnel :

 

Vous imaginez, si tous les êtres qui vous sont chers et qui sont décédés revenaient à la vie ?

Comment réagir face à ces « choses » qui sont à la fois mortes et vivantes ?

Seriez-vous seulement capables de les laissez être enfermés pour des tests ou vous feriez tout pour les garder près de vous malgré leur apparence et leur odeur putride ?

La question de la mort est alors totalement changée.

Ravagé par le chagrin, vous ne pouvez penser abandonner les êtres que vous aimez bien qu’ils soient revenus à la vie sans préambule.

C’est un choc, un bouleversement et une grande remise en question.

 

 

*Attention aux Spoils*

 

Comment réagir pour David lorsque ce jeune comique apprend la mort de la femme de sa vie, celle qui s’occupait de tout et de son petit garçon Magnus. Mais n’est-il pas encore pire lorsqu’il la voit se réveiller devant ses yeux, un trou béant dans sa poitrine, le regard vide de son seul œil posé sur lui… Comment l’annoncer à son fils ? Que faire de son amour face à cette chose épouvantable qui ne ressemble en rien à sa femme ?

Quand Malher découvre que les morts reviennent à la vie, il ne peut s’empêcher d’aller sur la tombe de son petit-fils mort quelque temps auparavant. Dévastés par le chagrin, lui et sa fille, il décide alors de le sortir de la terre. Mais il ne retrouve pas le petit garçon de ses souvenirs. Malgré tout, il va tout faire pour l’entretenir, car comment résister à ne pas tout faire pour un être qu’on a tant aimé et qui est parti bien trop tôt ?

Elvy est persuadée que ces revivants ne sont pas une pure coïncidence, c’est le message de Dieu, un message provenant de la Bible appelant les âmes, et il faut réunir les fidèles.

Flora, sa petite fille n’en n’a que faire de son histoire et veut tâcher de comprendre, pour elle sa vie ne se résume qu’à la mort et paradoxalement celle-ci n’est plus puisque les morts reviennent à la vie, alors comment faire ?

 

Mon avis :

 

Et bien ce n’est rien de dire que ce livre me laisse carrément dubitative.

Et malheureusement, ce n’est pas vraiment dans le bon sens du terme.

J’ai aimé certains points mais alors ce n’est pas du tout ce qui l’emporte.

Je m’explique, je m’exprime, je donne mon avis, c’est parti !

 

Commençons déjà par le positif, j’aime beaucoup le style de ce livre car malgré le retour à la vie des morts, ce n’est pas une histoire de zombies lourdingue.

Au contraire, je trouve que l’histoire est très intelligente, avec des mots posés et une histoire qui ne part pas en catastrophe invraisemblable comme c’est souvent le cas.

 

Je trouve qu’il y a beaucoup de sous-entendu qui peuvent mener à la réflexion, et c’est pour cela que je qualifierais ce livre d’intelligent.

Par exemple, la place des médias dans l’actualité et face aux événements est très remise en cause ainsi que l’influence de ceux-ci.

La question de la mort est également abordée joliment, et non pas seulement sous la forme des morts-vivants.

Cette question devient alors tout à fait différente si les morts reviennent à la vie, car la réaction des être proches n’est vraiment pas facile.

 

Cependant, même si j’ai apprécié ma lecture au début, je ne me suis pas sentie transportée par l’histoire.

Peut-être est-ce dû au fait que le livre se découpe en plusieurs personnages (trop) et je m’y suis perdu.

Le fait d’être entrecoupé à chaque fois et de partir complètement dans une autre histoire avec chacun des personnages, ne m’a pas permis d’accrocher.

Ou alors si, mais c’est pénible car j’aime l’histoire d’un personnage mais pas celui d’un autre, donc j’ai envie de vite passer !

 

Et puis, je n’ai rien trouvé de terrifiant de ce livre.

Au contraire, le retour à la vie des morts paraît presque banal !

C’est cependant, assez touchant voire déchirant la réaction des personnages face aux revivants.

L’histoire est donc finalement plutôt douce, tranquille et non effrayante.

Ce qui est un peu décevant compte tenu de la couverture qui laissait présager d’un livre d’horreur.

 

Je dirais que c’est plus une lecture pour se distraire quelques temps mais je n’ai vraiment pas été transportée.

Je suis d’ailleurs vraiment déçue car je suis finalement allée jusqu’à abréger ma lecture.

400 pages sur des revivants, mais sans action, rien, c’est un peu long en fait.

C’est dommage car ça partait plutôt pas mal, et comme vous avez pu le voir, mon avis se dégrade de plus en plus comme le livre…

 

(Je n’arrive pas à avoir de bonnes lectures personnages en ce moment ! Ca m’énerve… Mais j’ai hâte de lire Phobos tome 1&2 de Dixen !!)

 

Ma note sera tout de même un « C +» car j’ai trouvé que le thème était abordé d’une manière peu commune et bien que je n’ai pas été transportée par l’histoire, l’idée était bonne et le questionnement derrière m’a plu.

 

 

~Extrait~

 

« -Comment va-t-elle ? s’enquit David.

Le médecin le dévisagea, la bouche entrouverte, comme s’il venait de poser une question si stupide q’il était impossible d’y répondre.

-Son cœur ne bat pas, répondit-elle. Il n’y pas de pouls.

David eu l’impression de recevoir un coup de poignard.

-Mais est-ce qu’il ne faut pas que vous…Vous n’allez pas…le remettre en marche ?

Le médecin considéra Eva un court instant.

-Elle ne semble pas…en avoir besoin, répondit-il.

Ils durent attendre Lasse longtemps et quand il arriva enfin, le réveil d’Eva n’avait plus rien d’exceptionnel.»

 

IMG_20151221_211932