Le collège Lovecraft, Professeur Gargouille de Charles Gilman, 2012

 

couv62980150

 

L’auteur : Charles Gilman est le pseudonyme de Jason Rekulas, un éditeur qui vit à Philadelphie avec sa femme et ses enfants. Quand il n’invente pas les histoires du collège Lovecraft, il se promène à vélo sur les rives fétides de la Schuykill, à la recherche de rats à deux t^tes et autres monstruosités.

 

Edité en : 2012 par Quirk Books

 

Traduit de l’anglais par : Marie Leymarie

 

Edité en France le : 19 Septembre 2015 par les Bayard Editions (Bayard Jeunesse)

 

Nombre de pages : 175

 

 

« Matteo fait sa rentrée au collège Lovecraft. Panneaux solaires, écrans tactiles, tablettes numériques… le collège est à la pointe de la technologie ! Mais bientôt, des évènements étranges se produisent. Des rats surgissent des casiers, des élèves disparaissent, et l’immense bibliothèque dissimule un passage secret. Quant au professeur de sciences, Garfield Gouille, il se comporte très bizarrement… Aidé d’improbables amis, Matteo va découvrir que le collège Lovecraft cache un secret… démoniaque ! »

Mon Avis :

 

Tout d’abord, je remercie Allison’s world qui a organisé le concours ainsi que les Bayard Editions qui m’ont envoyé le livre.

 

Pour commencer, j’adore cette couverture qui a un super effet ! Elle a d’ailleurs fait peur à mon chat lorsque je lisais, elle sur mes genoux, elle a vu la couverture bouger et se transformer quand j’ai tourné une page et elle a sursauté. J’ai recommencé plusieurs fois et elle avait peur à chaque fois. Comme j’ai pu rire… Enfin, elle a quand-même mordu violemment mon livre, laissant une trace de ses petites dents pointues !

Ensuite, ce fut une lecture vraiment facile, peut-être même trop… Je m’explique ! Ce livre est adressé à un jeune public/lecteur puisqu’il fait parti de Bayard Jeunesse.

Le style d’écriture ainsi que l’histoire paraissent alors enfantin.

Ce n’est pas pour autant, cependant, que je n’ai pas aimé ! Au contraire…Et puis, je ne suis pas très vieille…

En tout cas, je trouve que ce roman a un très bon scénario, bien qu’il se déroule très vite. Et en plus, c’est un scénario dont je n’aurais jamais imaginé des événements pareils.

Puis, il est vraiment facile d’entrer dans l’histoire, quoiqu’elle ne fût pas très troublante ni les personnages très attachants… L’histoire est juste, très mignonne.

Cependant, je suis déçue car je n’ai vu qu’après ma lecture bien entamée qu’il s’agissait d’un tome 1. En effet, la fin présage une suite. Je ne suis pas sûre que je l’aurais lu si j’avais sût dès le départ qu’il fallait lire la suite. Et oui, je n’aime pas attendre de pouvoir avoir la suite, surtout quand je ne sais pas si je pourrais l’avoir… Je me sens donc quelque peu frustrée !

Pour faire bref, en règle général, ce roman m’a plu.

Je l’ai trouvé fort sympathique et très facile à lire.

Je me demande juste comment peut-on imaginer une suite…

Puis, j’ai aimé cette histoire fantastique, qui a d’abord un côté mystique, étrange voie terrifiant mais que j’ai trouvé tout de même drôle.

 

 

Extrait :

 

« Matteo passa l’essentiel du week-end à jouer avec ses nouveaux amis. Pendant la journée, il les emmena au square voisin. Le soir, ils veillèrent un peu tard et festoyèrent sous les couvertures, à la lumière d’une lampe torche. Mousse avait un faible pour les madeleines fourrées au chocolat blanc. Tic préférait les petits-beurre. Tous les deux raffolaient des bretzels et laissaient des miettes partout dans son lit. »

 

Concours gagné sans le savoir !!

concours gagné sans le savoir !! 2