Je suis un monstre de Keren Nott

 

Je suis un monstre je_suis_un_monstre_keren_nott

 

L’auteur : Keren Nott (son site : http://kerennott.tumblr.com/post/128908246644/dark-recesses-of-the-soul-dark-horror?fb_ref=Default)

 

« Toute rencontre agréable se doit de commencer par une présentation en bonne et due forme.


Tout d’abord, mettons mon véritable patronyme de côté. Ce n’est pas le nom qu’on nous a attribué qui reflète le mieux une personne. Il en est autrement du nom qu’on s’octroie. Keren Nott, voici le mien. Keren pour la force de ses consonnes et la douceur de ses voyelles, Nott pour la nuit éternelle.


En effet, quoi de mieux que le nom de la déesse nordique de la nuit pour représenter les ténèbres qui se tapissent en chacun de nous ? Car s’il existe un sujet qui me fascine, c’est bien celui-là. Quoi de plus attirant, de plus excitant que la dépravation humaine ? La beauté de la douleur surmontée, la lutte pour la vie... ou la mort. Mes écrits se présentent comme autant de portes entrouvertes sur des mondes peuplés d’êtres souffrants, en proie au doute ou à la démence. Je crois à la catharsis... dans l’encre et le sang !


Mais j’ai déjà trop parlé. Je vous laisse la clé de la voie des cauchemars. Qui sait : peut-être nous y retrouverons-nous ? »

 

L’illustratrice : Erica Petit

 

Date de parution : 31 Octobre 2015

 

Editions : Editions Underground

 

Nombre de pages : 350

 

 

Résumé :

 

Je suis un monstre. C’est le nom qu’on me donne, l’étiquette qu’on me colle. Le mot qu’on me jette à la figure chaque fois qu’on me voit. Et on me voit beaucoup, on me voit partout. Télé, radio, journaux, on ne parle plus que de moi. On ne pense qu’à moi. Un monstre... étymologiquement, celui qu’on montre. Mon visage hante vos consciences. Peut-être bientôt sera-t-il présent dans le dictionnaire, parfaite illustration du mot cruauté. Ou du mot souffrance. Car les monstres naissent dans la douleur et de la douleur, c’est bien connu. Les psychanalystes diront que c’est la faute de Maman ou encore des jeux vidéo. Ils se trompent. Tout est de votre faute. Pourrez-vous l’assumer ?

 

"Une perle noire aux tendances M/M, laissez-vous porter par cette ambiance gothique !" 

 

 

Mon avis :

 Tout d'abord, je remercie vivement les Editions Underground pour ce superbe service presse.

 Dans un monde qui part en guerre, où les « hommes » s’entre-tuent sans pitié, je ne sais pas si j’ai bien fait d’entamer cette lecture.

J’ai commencé ce livre le week-end du 13Novembre sans savoir de quoi cela parlait, et ce n’est pas pour me soulager de toutes ces horreurs qui nous entourent…

Ce livre est une vraie boule de haine. Il m’a pris aux tripes.

Il raconte une histoire affreuse et qui plus est, qui pourrait être tout à fait réelle.

J’en était presque malade de continuer cette lecture tellement j’ai ressentis la haine du personnage et la haine contre cette humanité qui est si dégueulasse…

Mais j’ai continué de lire car c’est tellement bien écrit !!

Le fait d’avoir des émotions si fortes face à un récit, c’est ce qui fait que c’est un bon livre.

Je n’en était qu’à la 100ème page et j’ai ressentis en moi toute la colère face à ce qui est l’Homme.

J’en ai presque pleuré car ce livre est une réelle tranche de vie tellement bouleversante.

Ma lecture fut quelque peu affreuse tant j’ai eu une boule au ventre car je me suis sentie emportée par les sentiments si forts des protagonistes et j’ai sentis la haine qui les alimente monter en moi. Je me suis sentie torturée tout comme eux et l’envie de se venger face à ce qu’ils ont vécu m’a envahi. C’est presque comme si les actes qu’ils commettent étaient légitimés par ce sentiment.

Ce n’est qu’une fiction mais je n’ai pu m’empêcher de penser que cela reflétait parfaitement la réalité.

L’histoire est si puissante, les sentiments que nous fait passer l’auteur sont tellement présents et ancrés dans ce livre, bravo… !

Un conseil, âmes sensibles s’abstenir si vous n’aimez pas jouer avec vos émotions car certaines scènes sont vraiment dures voire dégueulasses…

Les descriptions sont tellement précises, les mots sont d’une telle puissance qu’on a l’impression de vivre la scène qui se déroule sous nos yeux au fil des pages. C’est vraiment difficile de lire certains passages sans avoir l’envie de pleurer, ou même de vomir !

J’ai pu ressentir ce besoin qui emplie le personnage de se venger pour être quelqu’un, et à travers ses yeux cela parait être justifié bien que les scènes soient horrifiques.

 

Enfin juste un mot : Waouh ! Ce roman est une perle rare, vraiment !

Après tout ce que je viens de dire, on pourrait penser que j’ai détesté mais bien au contraire. Certes, ce n’était pas une lecture de tout repos, cependant, c’était juste une histoire sublime.

Et puis, la conclusion est juste parfaite. Elle résume les motifs du personnage de manière simple et touchante.

Ce mélange de fantastique/horreur avec une histoire d’amour…peu commune et tellement forte qu’elle prend elle aussi aux tripes, juste sublime !

C’était une lecture magnifique ou plutôt…horrifique.

 

 

Je ne peux que dire que ce livre a été un réel coup de cœur et donc c’est avec un grand « A+ » que je le note !