La saga U4, Vincent Villeminot (.Stéphane), Carole Trébor (.Jules), Yves Grevet (.Koridwen) et Florence Hinckel (.Yannis) , 2015

saga U42

Voici une synthèse de mes lectures. J’ai décidé de les publier en un seul, mais chaque résumé et avis ont été fait au préalable au brouillon. Donc, mes avis ont été écrits juste après ma lecture de chaque tome.

 

 

U4 : .Stéphane de Vincent Villeminot, 2015

 

 

9782092556160

 

 

Carte d’identité du livre :

 

-Auteur : Vincent Villeminot consacre son écriture de romans pour les ados et jeunes adultes. Il a écrit notamment la trilogie Instinct, le diptyque Réseau(x) ainsi que le récent roman graphique Ma famille normale contre les zombies avec Yann Autret.

-Date de sortie : 2015

-Editions : Editions Nathan et Editions Syros

-Nombre de pages : 383

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé de la quatrième de couverture :

 

« Stéphane, Yannis, Koridwen, Jules ont entre 15 et 18 ans. Ils ont survécu au virus U4, qui a décimé 90% de la population mondiale. Ils ne se connaissent pas, mais ils se rendent pourtant au même rendez-vous.

 

« Je m’appelle Stéphane. Je vis à Lyon. C’est le chaos. Des bandes de jeunes commencent à piller les appartements vides. D’autres investissent les lycées désertés…Moi je préfère attendre mon père, chez nous. Et s’il ne revient pas, j’irai au rendez-vous. J’irai jusqu’à Paris pour le retrouver dans son bunker de l’armée. »

 

STEPHANE, un roman de Vincent Villeminot

 

4 romans à lire dans l’ordre de votre choix. »

 

 

stock-illustration-13679729-arabesque-decoration

 

 

Résumé personnel :

 

Attention : Je trouve qu’il est important de garder une part de mystère pour découvrir pleinement cette saga. Je vais donc tout de même faire mon résumé comme à mon habitude tout en essayant de ne pas trop vous en dévoiler. C’est à vous de voir : si vous souhaitez lire la saga, si vous décidez de garder le côté sibyllin ou si vous voulez en savoir plus.

 

Un virus terrible a décimé la population et vous êtes seule.

Jeune fille dans ce monde d’apocalypse où règne la violence, vous essayez de survivre.

Votre père va-t-il revenir vous cherchez comme vous l’espérez tant ?

Que faire dans ce monde qui respire la mort ?

Où aller ?

 

Un roman post-apocalyptique qui remue…

 

 

Stéphane est une jeune fille, une des seules survivantes au puissant virus U4 qui a ravagé la planète.

En effet, seuls les jeunes entre 15 et 18 ans ont survécut.

Comment expliquer ce phénomène ?

Stéphane, pour survivre, va se rendre à des points de rencontre où elle peut avoir des rations.

Elle va alors rencontrer des personnes qui vont la bouleverser dans ce monde où tout est fantôme.

Tandis qu’elle souhaite attendre son père, censé revenir ; elle va devoir faire des choix décisifs qui vont chambouler ses plans.

 

Ses rencontres, vous allez pouvoir vous aussi lecteurs, en lisant les quatre tomes de la saga U4, les connaître un peu plus.

 

 

Mon avis :

 

Impatiente que j’étais de découvrir au moins un tome de la série !!

(Pour ceux qui ont vu mon supplice avant mon anniversaire sur facebook, vous comprenez !)

 

J’ai lu .Stéphane en un jour.

Je l’ai littéralement dévoré.

 

J’ai beaucoup aimé tout d’abord l’atmosphère de l’histoire.

Cette ambiance d’après une pseudo apocalypse a été très bien mise en scène et chamboule dans le sens où nous pouvons nous sentir à la place des personnages face à leur monde dévasté.

 

Ensuite, j’ai adoré le personnage qu’est Stéphane : parfois dure et froide mais sensible, elle est très fort et courageuse ; une véritable héroïne.

 

Et puis la tournure des événements a été parfaite.

Tout au long, j’étais très angoissée par le chemin que prenait ma Stéphane. Oui Ma Stéphane car je me sentais vraiment à sa place ou du moins à ses côtés, ce qui est très agréable et en même tant, en vu de la situation, très stressant.

Je n’ai pu m’arrêter de tourner les pages pour savoir enfin où elle allait en arriver.

 

Puis la rencontre avec les autres personnages est super !

Certains, je les retrouverais dans mes prochaines lectures de la saga et ne les découvrir qu’à moitié dans mon premier tome me donne encore plus envie de lire la suite !

 

Cependant, je suis perplexe. Je pense que cela est normal.

Avec la lecture de ce seul tome, j’ai l’impression de ne pas avoir compris grand-chose à l’histoire ou en tout cas, qu’elle n’est pas complète.

 

Je dois donc impérativement continuer ma lecture sans plus attendre.

 

Et j’enchaîne avec….Jules !

 

 

 

U4 : .Jules de Carole Trébor, 2015

 

 

Jules

 

 

Carte d’identité du livre :

-Auteur : Carole Trébor, d’abord professeur d’histoire de l’art à l’Université, a touché tous les domaines : réalisatrice de documentaires, reporter et dramaturge… Elle finit par se consacrer à l’écriture d’albums pour enfants et de romans jeunesse depuis 2012.

-Date de sortie : 2015

-Editions : Editions Nathan et Editions Syros

-Nombre de pages : 384

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé de la quatrième de couverture :

 

« Stéphane, Yannis, Koridwen, Jules ont entre 15 et 18 ans. Ils ont survécu au virus U4, qui a décimé 90% de la population mondiale. Ils ne se connaissent pas, mais ils se rendent pourtant au même rendez-vous.

 

« Je m’appelle Jules. Je vis à Paris. La ville que j’observe du haut de mon cinquième étage n’est plus la mienne. J’ai recueilli une petite fille, elle s’appelle Alicia, je ne sais pas quel âge elle a ni pourquoi elle a survécu. C’est pour elle que j’irai au rendez-vous. Parce qu’il nous reste peut-être une dernière chance de sauver le monde. »

JULES, un roman de Carole Trébor

 

4 romans à lire dans l’ordre de votre choix. »

 

 

stock-illustration-13679729-arabesque-decoration

 

 

Résumé personnel :

 

Attention : Je trouve qu’il est important de garder une part de mystère pour découvrir pleinement cette saga. Je vais donc tout de même faire mon résumé comme à mon habitude tout en essayant de ne pas trop vous en dévoiler. C’est à vous de voir : si vous souhaitez lire la saga, si vous décidez de garder le côté sibyllin ou si vous voulez en savoir plus.

 

Un virus terrible a décimé la population et vous êtes seule.

Jeune homme dans ce monde d’apocalypse où règne la violence, vous essayez de survivre.

Toute votre famille a été tué par le virus et vous ne pouvez compter que sur vous-même.

Que faire dans ce monde qui respire la mort ?

Où aller ?

 

Un roman post-apocalyptique qui remue…

 

 

 

Jules est maladroit, plutôt mal dans sa peau, ancien geek qui vit seul à présent avec son chat Lego…

Il a du mal à se faire à cette triste réalité qui s’offre devant lui.

Et non, il n’est plus dans un jeu et doit affronter le monde tel qu’il est après cette terrible épidémie… Si seulement il pouvait remonter dans le temps comme dans son jeu…

Jules va y croire de toutes ses forces et surtout lorsqu’il va découvrir la Minuscule pour qui il aura une affection toute particulière.

Au fil de ses rencontres et de ses aventures dans ce monde de guerre post-apocalyptique, Jules va être bouleversé mais aussi va se durcir… Pour survivre et se reconstruire. Et peut-être sauver le monde…

 

 

Mon avis :

 

Je dois dire que cette deuxième lecture m’a totalement chamboulée.

Alors que Stéphane donnait l’envie de se battre avec poigne et hargne, Jules m’a complètement émue et a réussi à me donner les larmes aux yeux !

(ce qui n’arrive vraiment pas souvent…)

 

L’histoire de fond, aucun doute, elle me plaît toujours autant.

La plume de l’auteur est facile et agréable à lire tout comme l’auteur précédent.

 

Ce qui m’a réellement plu dans ce deuxième tome, c’est d’avoir le point de vue d’un autre personnage par rapport à un événement.

Par exemple, à certains moments, je n’ai pas du tout aimé Stéphane, qui paraît vraiment mauvaise, touchée par les sentiments que me renvoyait Jules ; tandis qu’à ma lecture de .Stéphane, je l’adorais !

 

Encore une fois j’adore j’adhère et j’ai vraiment envie d’en savoir plus sur les autres personnages qui m’intriguent de plus en plus et de continuer cette saga qui m’a conquise !

 

C’est parti pour .Koridwen avec grand plaisir !!

 

 

U4 : .Koridwen de Yves Grevet, 2015

 

Koridwen

 

 Carte d’identité du livre :

-Auteur : Yves Grevet s’est fait connaître grâce à sa trilogie Méto qui a été récompensée par 13 prix littéraire. Il a plongé également ses lecteurs dans un sombre futur avec Nox. Yves Grevet s’essaie à tous les genres avec des récits de vie, des romans d’enquêtes, de politique-fiction… Son dernier roman Celle qui sentait venir l’orage mêle aventure, émotions et réflexion sur la nature humaine.

-Date de sortie : 2015

-Editions : Editions Nathan et Editions Syros

-Nombre de pages : 375

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé de la quatrième de couverture :

 

« Stéphane, Yannis, Koridwen, Jules ont entre 15 et 18 ans. Ils ont survécu au virus U4, qui a décimé 90% de la population mondiale. Ils ne se connaissent pas, mais ils se rendent pourtant au même rendez-vous.

 

« Je m’appelle Koridwen. Je suis la dernière survivante du hameau de Menesguen. J’ai décidé de me rendre à Paris. 541 kilomètres en tracteur, c’est de la folie, mais toute seule ici je suis trop vulnérable. Ma grand-mère m’a toujours dit que j’aurais un destin exceptionnel. C’est le moment de le vérifier. »

KORIDWEN, un roman de Yves Grevet

 

4 romans à lire dans l’ordre de votre choix. »

 

stock-illustration-13679729-arabesque-decoration

 

 

 

Résumé personnel : 

Attention : Je trouve qu’il est important de garder une part de mystère pour découvrir pleinement cette saga. Je vais donc tout de même faire mon résumé comme à mon habitude tout en essayant de ne pas trop vous en dévoiler. C’est à vous de voir : si vous souhaitez lire la saga, si vous décidez de garder le côté sibyllin ou si vous voulez en savoir plus.

 

Un virus terrible a décimé la population et vous êtes seule.

Jeune fille dans ce monde apocalyptique, vous êtes complètement seule.

Que faire dans ce monde qui respire la mort ?

Où aller ?

 

Un roman post-apocalyptique qui remue…

 

 

 

Koridwen est seule dans sa Bretagne et se demande ce qu’elle peut bien entreprendre dans ce monde sans vie qui l’entoure.

Elle hésite à se laisser tenter par la mort mais le souvenir d’un membre de sa famille quelque part lui donne de l’espoir : elle va chercher son cousin Max.

Mais ce qui lui donne le plus l’envie de persister à survivre, c’est un message mystérieux qui coïncide tout à fait avec une lettre laisser par sa grand-mère alors que les deux n’ont aucun lien.

Koriwen se sent alors prête à accomplir une grande mission et part à l’aventure avec son cousin.

Elle va faire des rencontres bouleversantes sur sa route, se poser des questions sur ses responsabilités et son destin.

C’est un véritable combat de survivre sur une Terre d’apocalypse et Koridwen va devoir alors se montrer sans pitié malgré ses sentiments.

 

 

Mon avis :

 

Tout d’abord, je commence par le négatif…

Et oui, je ne pensais pas qu’il y en aurait mais c’est juste un petit détail qui me picote. De plus, c’est très subjectif.

J’ai la sensation que j’aurais mieux fait de lire .Koridwen en dernier étant donné la fin et le fait que j’enchaîne ma lecture des quatre tomes.

Je ne vous révèle rien sur .Koridwen à ce propos pour ceux qui souhaitent le lire.

Mais j’ai été très surprise du dénouement qui n’est pas dans le même registre que les autres romans.

 

Cependant, ma lecture a été un véritable plaisir, ah ça oui !

Je ne m’en lasse pas, j’adore.

Tout comme les autres, j’ai trouvé l’ensemble de l’histoire très bien ficelé et avec une lecture facile.

Les événements chamboulent et intriguent même si j’en connaissais la plupart avec mes lectures précédentes.

L’envie de continuer de tourner les pages est là sans cesse.

Et puis, encore une fois, j’ai adoré rencontrer les personnages que j’avais déjà lus selon Koridwen. Ainsi que de découvrir ce qui se passe pour mon protagoniste alors que je me posais la question en lisant .Stéphane ou .Jules.

 

Quant à Koridwen, c’est un personnage que j’ai beaucoup apprécié avec un caractère qui paraît dur mais en fait très sensible.

 

Bien que j’aurais aimé lire ce tome en dernier, j’attaque avec plaisir .Yannis car ce personnage m’intrigue beaucoup l’ayant rencontré par tous les points de vue.

Il semble des plus mystérieux à présent, mais je pense que cela aurait été la même chose pour n’importe quel dernier tome.

 

Dernière lecture, dernière plongée dans ce monde post-apocalyptique sous l’œil du beau Yannis, c’est parti !!

 

 

U4 : .Yannis de Florence Hinckel, 2015

 

Yannis

 

 

 

Carte d’identité du livre :

-Auteur : Florence Hinkel a publié un grand nombre de romans pour enfants ou adolescents dans beaucoup de maison d’éditions après avoir été professeur des écoles durant un dizaine d’années. Elle aime explorer des genres très différents pour écrire ses romans.

-Date de sortie : 2015

-Editions : Editions Nathan et Editions Syros

-Nombre de pages : 401

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé de la quatrième de couverture :

 

« Stéphane, Yannis, Koridwen, Jules ont entre 15 et 18 ans. Ils ont survécu au virus U4, qui a décimé 90% de la population mondiale. Ils ne se connaissent pas, mais ils se rendent pourtant au même rendez-vous.

 

« Je m’appelle Yannis. Mes parents et ma soeur sont morts sous mes yeux. Depuis, leurs fantômes m’accompagnent partout. Il faut que je quitte Marseille avec mon chien, sinon je vais devenir fou. Je n’ai plus qu’un espoir : arriver à temps au rendez-vous, à Paris.

YANNIS, un roman de Florence Hinckel

 

4 romans à lire dans l’ordre de votre choix. »

 

 

 

stock-illustration-13679729-arabesque-decoration

 

Résumé personnel :

 

Attention : Je trouve qu’il est important de garder une part de mystère pour découvrir pleinement cette saga. Je vais donc tout de même faire mon résumé comme à mon habitude tout en essayant de ne pas trop vous en dévoiler. C’est à vous de voir : si vous souhaitez lire la saga, si vous décidez de garder le côté sibyllin ou si vous voulez en savoir plus.

 

Un virus terrible a décimé la population et vous êtes seule.

Jeune homme dans ce monde sans vie, les fantômes de morts vous hantent et vous ne savez comment les chasser.

Que faire dans ce monde qui respire la mort ?

Où aller ?

 

Un roman post-apocalyptique qui remue…

 

 

Yannis, beau et jeune homme arabe, est tout à fait dépasser par les événements qui se sont produits autour de lui.

Il reste enfermé chez lui, incapable d’affronter le monde de désolation qui se trouve devant lui.

Cependant, une lueur d’espoir va lui permettre de se relever et de défier la nature : un message donnant rendez-vous pour sauver le monde…

De Marseille à Paris, Yannis va entreprendre un long voyage risqué, toujours accompagné de son fidèle chien, Happy.

Il va alors rencontrer la belle Stéphane avec ses cheveux gris et son nom de mec qui lui donnent un air mystique.

Sur sa route, il va croiser le pauvre Jules, aussi perdu que lui mais fort courageux avec qui il va nouer des liens assez fort.

Ainsi que la jolie Koridwen aux cheveux de feux qui va l’ensorceler de ses pouvoirs de séduction…

 

 

Mon avis :

 

C’est avec un petit pincement au cœur que je dis au revoir à Stéphane, Jules, Koridwen et Yannis…

Mine de rien, je me suis beaucoup attachée à eux, à leur histoire, qui m’a submergée, emportée, angoissée et touchée.

Je n’ai qu’une chose à dire aux auteurs : Bravo !

L’histoire intégrale m’a totalement conquise.

 

Pour en revenir à Yannis un court instant, ce personnage m’a vraiment touché avec sa sensibilité et sa bravoure à affronter ce qui l’entoure.

Tant de sentiments forts se dégagent de lui dont on s’imprègne tout de suite.

Yannis est je crois, le personnage que j’ai le mieux aimé bien qu’ils m’aient tous beaucoup touché.

 

Encore une fois, la lecture coule à flot et impossible de ne pas continuer à tourner les pages.

Et pourtant, je savais presque tout ce qui allait se passer puisque c’était mon dernier tome !

 

Vraiment, l’idée de faire passer le lecteur par tous les points de vue est excellente !

 

Il y a eu un vrai travail derrière cette saga afin que les quatre romans, écrits par quatre auteurs différents, soient liés. Je tire mon chapeau !

 

Une petite touche me rend perplexe, encore une fois…

Peut-être me suis-je trop attachée aux personnages mais la fin de chaque tome me donne vraiment envie d’une suite…

En un seul roman avec nos quatre romans réunis ça pourrait être pas mal, ouais, ça me plairais bien ! Qu’ils restent un peu plus longtemps avec nous…

 

Bref, je suis comblée de mon cadeau d’anniversaire car cette série est super à mon goût !

 

Ma note sera un énorme « A+ + » sans hésiter car gros coup de cœur pour moi comme vous avez pu le constater !

 

Ici les auteurs vous en parlent : https://www.facebook.com/LireEnLive/videos/935764823168834/

 

IMG_20151030_093550